La fin des pots de fleurs!

Les exigences les plus récentes en matière de sécurité incendie demandent que les spots soient encastrés avec soin et collé avec un mastic réfractaire. Qu’ils soient protégés du contact antistatique et des contacts avec les poussières de l’isolation. 

Oubliez les produits non-accrédités. 

Il n’est désormais plus autorisé d’installer des spots encastrés non-protégés, ni d’utiliser des produits non accrédités tels que les conduits en plastiques ou aluminium, ou les pots de fleur renversés. Il est obligatoire de protéger les spots encastrés à l’aide de cloches de protection (capots de spot) avec des produits conformes aux normes anti-incendies, comme le capot de spot Tenmat FF120-RF.

L’isolation thermique ou acoustique doit être installée en épaisseur importante et les spots encastrés doivent être intégralement recouverts par l’isolant en vrac de manière à évacuer les calories vers le bas.Il n’est pas autorisé d’installer des spots encastrés non-protégés, ni d’utiliser des produits non conforme aux exigence de l’Euroclasse A1 pour être en conformité avec les avis techniques et les conditions d’assurance. L’époque des conduits en plastiques ou aluminium, des pots de fleur renversés est bel et bien derrière nous pour protéger le spot de l’isolant, maintenant il faut protéger l’isolant d’un départ de feu causé par le spot encastré.

Un capot de spot (ou protection pour spot) est un accessoire de protection anti-incendie devenu obligatoire pour empêcher le contact direct avec l’isolant (ouate de cellulose, laine de verre ou de roche). En effet, il arrive souvent que les spots surchauffent, ces points de chaleurs sont engendrés par les transformateurs des spots lumineux et créent des départs de feu qui se transforment en incendie. C’est un réel danger pour le logement et les habitants.

Est-il obligatoire de protéger ses spots ?
Il est aujourd’hui obligatoire de protéger les spots encastrés avec des produits conformes aux exigences de l’Euroclasse A1. Les pots de fleur à l’envers, c’est fini !
Le classement Euroclasse met fin au Classement Français M suite à l’imposition du marquage CE sur les produits de la Construction.

Extrait du CPT 3693 (Annexe 1) : Tout capot utilisé comme protection de spot encastré doit faire l’objet d’une évaluation par
tierce partie, afin de vérifier sa compatibilité avec une isolation mise en œuvre conformément au présent CPT.
Le protocole d’essai, décrit ci-après, se veut représentatif d’une situation défavorable. Les critères de validité ont donc été fixés
de manière à ce que dans une majorité des cas réellement rencontrés, les matériaux ne soient pas exposés à une source de
chaleur pouvant créer un risque de départ d’incendie.
• Prérequis : Le capot doit au préalable avoir les caractéristiques suivantes :

  • Une réaction au feu au moins A2 – s2, d0 ou M0
  • Avoir une conception telle qu’il soit entièrement fermé une fois en œuvre, afin d’éviter toute introduction de

poussières dans le capot (…).

  • La température intérieure du capot n’excède pas 150°C
  • La température de surface extérieure du capot, en contact avec l’isolant, soit inférieure à 120°C

Pour une proposition rapide

Appelez nous au 06.12.55.21.92

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *