Toutes les questions les plus fréquentes sur l'isolation avec ISOSAC®

1Isosac est-il respirant?
Bien entendu: Isosac est composé d'un pare-pluie H.P.V (haute perméance à la vapeur d'eau) et d'un frein vapeur qui régule les échanges d'humidité.
2Qu'en est il de la lame d'air?
Grace à l'utilisation d'un pare-pluie H.P.V (haute perméance à la vapeur d'eau) il n'y a plus d'obligation de lame d'air circulante.
Ce n'est qu'au moment du soufflage que Isosac peux venir au contact de la tuile ou de l'ardoise.
Dès la fin du soufflage, l’écran de sous toiture redescend sous le liteau d'environ 1 cm. Il existe donc toujours une lame d'air, de l'épaisseur du liteau+ 1 cm disponible entre le pare-pluie et la couverture, permettant d'éliminer tout risque de condensation .
3Depuis combien de temps Isosac existe t'il?
Depuis 2011 plus de 125 000 m² de toitures ont été déjà isolées avec succès.
4Peux t'on être sûr de bien remplir les espaces et éviter les ponts thermiques?
L'insufflation de l'isolant à une forte densité, permet à Isosac d'épouser les formes du "caisson " formé par les chevrons , les liteaux ou voliges et l'habillage intérieur. Toutes les vérifications effectuées à l'aide de caméras thermiques ont permis de vérifier la régularité de l'isolation effectuée.
Il faut bien sûr, utiliser des matériaux bénéficiant d'un avis technique pour l'insufflation en cavités et murs, et une machine suffisamment puissante pour obtenir la densité requise.
5l'isolation avec Isosac donne elle droit aux avantages fiscaux?
Bien sur, lorsque l'isolant utilisé dispose des agréments nécessaires et que l'épaisseur d'isolant permet d'obtenir les minima de R requis. (Actuellement un R6 est exigé pour les rampants).

Besoin de plus d'informations ?
Nous vous rappellerons !